Maquette Garden
Bonjour cher visiteur,

Vous pouvez utiliser le forum sans y être inscrit .


A bientôt !


Hello,

You can post something even if you're not registered !

Don't worry if you don't speak French !

Maquette Garden

Maquette Garden Forum diorama figurines véhicules militaires
 
AccueilPortail*ÉvènementsGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
Vente Flash : Ecran PC Samsung C27R500FHU
149.99 € 179.99 €
Voir le deal

 

 Les grades du Service des Essences des Armées

Aller en bas 
AuteurMessage
TAZ de Penn Ar Bed
Peind de mieux en mieux !
Peind de mieux en mieux !
TAZ de Penn Ar Bed

Inscrit le : 24/11/2012

Masculin Age : 66

Localisation : Plouzané 29280
Pays : Les grades du Service des Essences des Armées France10

Les grades du Service des Essences des Armées Empty
MessageSujet: Les grades du Service des Essences des Armées   Les grades du Service des Essences des Armées EmptyVen 1 Nov - 15:00

Service des essences des armées


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

insigne du SEA

Le service des essences des armées (SEA) est un service interarmées de l'armée française dépendant du chef d'état-major des armées.


Sommaire
• 1 Historique
• 2 Organisation

Historique

C’est pendant la Première Guerre mondiale, avec la généralisation de l’emploi des moyens mécanisés, que se fait sentir la nécessité de mettre en place une nouvelle chaîne d’approvisionnement « carburant ». Elle se compose alors du service de l’intendance qui approvisionne et stocke le carburant et du service automobile qui le transporte. Dans le même temps, au grand quartier général, un service des essences, pétroles et huiles est créé. Après la guerre, le 12 juillet 1920 c’est le service des poudres qui reprend les attributions de l’intendance, et l’artillerie le rôle de distributeur. Mais, c’est le 25 novembre 1940 (sous le régime de Vichy) que sont confiées à un seul organisme l’ensemble des responsabilités : il reçoit le nom de service des essences des armées (SEA), nom qu’il porte encore aujourd’hui. L’ordonnance du 17 mars 1945 définit le SEA comme un service commun chargé de ravitailler en tous lieux l’ensemble des forces armées. Le décret n° 91-686 du 14 juillet 1991 précise cette mission. Le service doit «  assurer en tout temps, en tous lieux et en toutes circonstances le soutien pétrolier des forces armées, tout en jouant le rôle de conseiller technique pétrolier auprès des états-majors ».
Le SEA veille donc aujourd'hui, à l'approvisionnement en carburants et lubrifiants des véhicules terrestres et des aéronefs des différentes armées françaises et la gendarmerie nationale, en les soutenant quand même moins, en garantissant la qualité des produits : armée de terre (en totalité depuis la reprise du soutien de l'ALAT entre 2007 et 2008), marine nationale (l'activité carburant de soute a rejoint les missions du SEA depuis 2009), armée de l'air, et les conseille.

Organisation

Le directeur central du SEA est directement responsable devant le ministre de la défense de l’administration du service. Dans les autres domaines, il relève du ministre par l’intermédiaire du chef d’état-major des armées.
Le service est composé, d’une direction centrale à Malakoff ; d'une base pétrolière interarmées (BPIA) à Chalon-sur-Saône (pour la formation, l’entraînement, le soutien des exercices, et la mise sur pied des détachements opérationnels pour les opérations extérieures) ; d'un laboratoire, à Marseille (pour le contrôle qualité des produits, le développement et l’expertise) ; d'un établissement administratif et technique (EAT) à Nancy (pour le suivi des marchés, la gestion des infrastructures et équipements pétroliers, et l’administration générale) dont dépend le centre de soutien logistique (CSL) à Montereau (pour le soutien des matériels) ; de trois directions régionales interarmées (DRISEA) à Metz, Bordeaux et Marseille ; des détachements de liaison auprès de tous les grands états-majors.
Le SEA gère 25 dépôts d’infrastructures, 35 dépôts auprès des bases (aérienne, aéronavale et aviation légère de l'armée de terre) et 8 dépôts outre-mer. Il dispose de 190 wagons citernes, 340 camions citernes et 330 camions avitailleurs (pour les avions). Il distribue 1,2 à 1,3 million de m3 de carburant chaque année et 5 000 tonnes de lubrifiant et produits divers.

Au 1er août 2013, la direction du SEA est assurée par :
• - Le Directeur central : Ingénieur général de 2e classe Jean-Luc Volpi
• - Le Directeur central adjoint : Ingénieur général de 2e classe Hervé Gorget

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le service des essences des armées (SEA) comporte des militaires du rang (EVSEA) portant les grades de conducteur à brigadier-chef de 1re classe, deux corps de sous-officiers (sous-officiers du SEA et sous-officiers du soutien pétrolier) et deux corps d’officiers (officiers du corps technique et administratif et ingénieurs militaires des essences. Les officiers sont désignés par le terme de monsieur le ou madame le suivi du grade. Les autres personnels reçoivent les appellations de la hiérarchie militaire générale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autocollant du SEA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Agrafe de poitrine du SEA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fourreaux d'épaule du SEA

Comme pour les volets précédents si vous avez des éléments à apporter en supplément ou des rectifications, n'hésitez pas.
Amitiés
Gérard
Revenir en haut Aller en bas
 
Les grades du Service des Essences des Armées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maquette Garden :: Hier et Aujourd'hui :: . :: Le coin doc-
Sauter vers: